© 2017 by Domstuder.com

SPONSORS PRINCIPAUX

PROGRAMME
Ve:18h-21h(23h)  Sa:9h-21h(24h)  Di:9h-18h

Dans l’« Intimité lointaine » de Bille et Chappaz par Olivia Seigne et Roland Vouilloz

Corinna Bille et Maurice Chappaz se sont écrit durant plus de trente ans. Des intellectuels ont étudié leurs écrits durant plus de dix ans. Olivia Seigne et Roland Vouilloz n’auront eu que quelques mois pour choisir parmi les 700 missives échangées ce que ce couple aura touché en eux. Une lecture atypique. De l’intimité en expérience. Jours fastes  publié chez Zoé devient cette « Intimité lointaine ». Une précieuse première prise. Une pêche miraculeuse.

Textes de Bille et Chappaz / Lus et mis en intimité par Olivia Seigne et Roland Vouilloz / Durée : environ 50 mn / Accueil et intro Bus Arthur / Eglise de Mase / Vendredi 19h30, 20h30; samedi 11h30, 14h30, 17h30; dimanche 11h00, 14h00, 17h00

Olivia Seigne  Roland Vouilloz

D’une voyelle à un voyou, avec Thierry Meury et Manuella Maury

Ils se connaissent par le petit écran, par le dos de la cuiller, par les dents de la fourchette. Ils se parlent entre deux trains, deux apéros, deux bouffées de chaleur, trois cigarettes. Ils sont curieux de l’autre mais n’y comprennent rien. Ils tâtonnent, provoquent, pleurent, se consolent, lisent Guitry et Simone Veil, regardent Gabin et Jane Birkin. Le dimanche, à l’heure de l’apéro, ou plus tard en sirotant une vieille prune, l’humoriste et la journaliste broderont une vieille dentelle avec un peu d’arsenic et un soupçon de tendresse.

Avec Manuella Maury et Thierry Meury / Salle communale (grande salle) / Dimanche 12h30 - 15h30 

Maury Meury

Boîte aux lettres de FLAVIA avec les présidents de commune du Val d’Hérens

Flavia déteste qu’on fasse suivre son nom de l’étiquette. Flavia c’est Flavia. Artiste ! tu parles… tu parles trop ! Artisan… qu’est-ce que ça change ? Pour un toit en ardoise, une gravure dans un livre d’art, même posture : elle dompte la même angoisse, dicte la même loi : être entière ! Flavia est à l’origine, avec Dominique Studer, du logo du Festival. Un physalis cueilli, séché, observé, reproduit, aquarellé, Lettres de soie. De ce geste en naîtra un autre : une boîte aux lettres pour les générations futures. Inauguration le vendredi soir. Toutes vos lettres sont les bienvenues !

Inauguration et lecture / vendredi dès 18h / Devant le Raccard aux Physalis 

Flavia

L’illustratrice Hélène Becquelin et le caricaturiste Casal, correspondances en traits

Vous dites : « Moi l’écriture ? je viendrais boire des verres à ton festival, mais écrire !!! ». Et si l’échange se faisait alors en collages, en photos, en dessins ? Pour montrer l’exemple, Casal, caricaturiste de talent, la peau de cuir caressée par le soleil d’Espagne et
Hélène Becquelin, Angry mum, dessinatrice de talent, la peau à fleur griffée par le quotidien, vont croiser leurs traits. Deux bistrots, deux tables, deux dessinateurs, et des estafettes pour livrer leur conversation à pied, les exposer en temps réel sur les réseaux sociaux puis dans une grange à foin.

Samedi et dimanche  consulter les horaires sur place / Vieux-Bourg - Trappeur / Exposition des dessins : Granges aux Physalis

Casal Becquelin

Lettres originales de Maurice Zermatten et Charles Ferdinand Ramuz

Un jour son père s’en va. Et dans son sillage, les êtres pleurent des phrases abandonnées sur la table. Le temps passe. Les saisons jaunissent. La poussière fait tousser les stylos. Et le papier finit par se lasser des silences trop respectueux. Lorsqu’enfin, un matin, la terre tremble. Sortir de l’absence. Déplacer le monument. Les lettres de Maurice
Zermatten furent nombreuses. Ses enfants ont fini par les déposer à la Fondation Bodmer. Parmi elles, des pépites d’échange, une soixantaine de conversations avec Charles Ferdinand Ramuz. Une première exposition qui prendra sans doute la route.

Exposition / Ecurie des Chèvres / Dialogues Doris Jakubec, Jean Zermatten, Suzanne Crettex  / Samedi vernissage 10h30 avec Jean Zermatten, 11h00 Suzanne Crettex, 13h30 Sophie Doudet - Pierre-Francois Mettan, 17h30 Sophie Doudet;  dimanche 11h30 Doris Jakubec, 14h30 Sophie Doudet

Pascal Couchepin et l’écrivain Christophe Gallaz, correspondances en mots

Tous les deux épient les mouvements du monde. Ils observent les courants, les marées, et dans un clapotis, il leur arrive de brasser une chronique ou de partir en mer, à la barre d’un vaste livre.
Christophe Gallaz, et sa plume qu’on sent plus qu’on ne comprend, Pascal Couchepin, et sa plume qu’on sait moins qu’on ne connait, ont commencé à s’écrire il y a plusieurs semaines déjà. Leurs premiers échanges seront publiés dans Le Nouvelliste, avant le début du Festival. Leurs derniers échanges verront le jour à Mase. Une rencontre de « cher, chère… » et de papier.

Avec Christophe Gallaz et Pascal Couchepin / Exposition des écrits / Raccard aux Physalis 

Rencontre Christophe Gallaz avec Vincent Fragnière / Samedi  18h30 / Vieux-Bourg 

Duplex Skype : Pascal Couchepin en Iran et Christophe Gallaz à Mase / Dimanche / salle communale / Consulter les horaires sur le site 

Gallaz Couchepin

Lettres de couple avec Pierre-Francois Mettan

Pourquoi s’écrire entre époux ? Entre amants déchirés, déchirant, le principe est connu, voire même publié. Mais saviez-vous que la grande exploratrice Alexandra David Néel et son mari Philippe se sont écrit avec intensité, que « le juif, socialiste, sociologue à lunettes » comme il se définissait lui-même, Robert Hertz l’a également fait avec sa femme Alice, tout comme  Winston et Clémentine Churchill, ou Corinna Bille et Maurice Chappaz. Pierre-François Mettan vous invite à vous plonger dans cette correspondance rare et précieuse, des lettres de couple « pour le meilleur et pour le pire ».

Correspondance croisée avec Sophie Doudet / Ecurie des Chèvres / Samedi 13h30 

Entretien avec Vincent Fragnière / Vieux-Bourg / Samedi 15h30 / 

Camus et Malraux, Les liaisons dangereuses et Mme de Stael avec Sophie Doudet

La conférencière et intellectuelle française était en Amérique centrale lorsque Marie, fille de Mase, coopérante et enfant du monde, s’y trouvait aussi. C’est un prestigieux festival de littérature à Managua qui créa leur rencontre. Sophie fit le contour de Camus, de Malraux, et envoûta l’assistance. Au lendemain, Marie appelait le village : « Vous devriez l’inviter ! »  et ce fut fait. Sophie, maître de conférences à Aix-en-Provence arrivera à Mase avec son bagage : les bio de Churchill et Malraux, Camus et Malraux chez Gallimard, un premier roman jeunesse Un Ado nommé Rimbaud... et bien d’autres effets encore.  

Conférence / Sophie Doudet / Ecurie des Chèvres / Samedi 13h30 Sophie Doudet - Pierre-Francois Mettan,  17h30 Sophie Doudet; dimanche 14h30 Sophie Doudet

La librairie itinérante de Françoise Berclaz-Zermatten

Ecrire parfois donne envie de lire. Et le contraire aussi. C’est pourquoi Françoise délocalise. Elle alpe sa librairie la Liseuse de Sion et propose une multitude d’ouvrages. Françoise aime quand ses livres envahissent tout :  l’espace, le temps, les esprits. Des lectures, des signatures, de la correspondance à consommer sur place ou à emporter chez soi. La carte est vaste, le menu copieux, le service 5 étoiles.

Samedi 15h Cédric Jossen lit les "Lettres à Anne" de François Mitterrand

Samedi 16h30  Diana Gil chante du Fado

Salle communale (petite salle)   

« La lettre du lundi », correspondance d’artistes entre Pierre André Milhit et Jean Luc Farquet

Depuis plus de cinq ans maintenant, l’auteur et poète Pierre-André Milhit écrit tous les lundis au comédien artiste visuel Jean Luc Farquet. Deux cent cinquante lettres et tout autant d’enveloppes, vivantes, singulières, renfermant des billets, des missives, des papiers énigmatiques. Pour le Festival, ils acceptent à demi-mot de vous livrer leur relation pleine. Des correspondances « œuvre d’art », où l’abstraction prend autant de place que les mots. Un silence habité dans une grange centenaire.

Exposition / La grange à Hug / Du vendredi au dimanche

« migrants@europe.connect » lettres de migrants à leur famille avec la Sorcière affairée

Une lettre? Tu rigoles, j’ai Skype et Whatsapp!!! C’est plus rapide mais c’est tout aussi déchirant...  

Pour le Festival Lettres de Soie, La Sorcière affairée a travaillé sur les correspondances qu’entretiennent les migrants avec leur famille. Fini le temps des lettres manuscrites, voici venu le temps du numérique et comme c’est moins poétique, nous avons retranscrit leurs mots, leurs dessins sur du vrai papier pour en faire de vraies lettres comme on n’en trouve plus. Ils les liront à Mase, le dimanche.

Lettres lues, sur une jolie idée de Fred Mudry / Salle communale / Dimanche 11h, 14h

Ecrivains publics, timbres, enveloppes, stylos, plumes…

Il paraît qu’écrire manuellement active une zone bien précise du cerveau. C’est le geste qui compte, n’est-ce pas ? Comme si les muscles, les nerfs, les vaisseaux pouvaient nous transporter au-delà d’un claquement de clavier. Essayez-donc pour voir ! Pour sentir ! Pour vous entendre. Et si vous craignez le voyage, alors des passeurs seront à vos côtés. Des plumes bienveillantes pour vous guider d’une rive à l’autre. Pour déclarer votre flamme ou pour en éteindre une autre, pour témoigner votre soutien ou crier votre colère, si les mots vous manquent, les écrivains publics réchaufferont vos silences. 

* Disséminés dans le Festival / A toute heure / Dans des lieux uniques

Votre timbre-poste personnalisé

Envoyer une lettre ou une carte postale dont le timbre seul suffit à donner le sourire? C’est possible grâce au WebStamp de la Poste.

La Poste est présente au Festival de la correspondance avec un photomaton de timbres-poste. Et il fonctionne ainsi: vous choisissez un arrière-plan, vous souriez, vous appuyez sur le déclencheur, et deux WebStamps à votre effigie sont directement imprimés. Il ne vous reste plus qu’à coller les timbres-poste sur votre message personnel et à poster le tout.

La Poste offre deux WebStamps à chaque visiteur.

Please reload